Login Logout

Howto Migration Stretch vers Buster

Release Notes amd64 : https://www.debian.org/releases/buster/amd64/release-notes/

Actions préalables

Nous conseillons quelques actions qui aideront en cas de problème.

Sauvegarder localement certaines ressources (dans /home/backup/stretch par exemple)

# cat before-upgrade.sh

cd /etc
git add .
git commit -am "Commit balai avant upgrade en Buster"
mkdir -p /home/backup/stretch/
cd /home/backup/stretch
cp -r /etc ./
mkdir -p var/lib/apt
cp -r /var/lib/dpkg ./var/lib/
cp -r /var/lib/apt/extended_states ./var/lib/apt/
dpkg --get-selections "*" > ./current_packages.txt
uptime > uptime.txt
ps auwx > ps.out
pstree -pan > pstree.out
ss -tanpul > listen.out

Mise à jour du système

Éditer les dépôts dans /etc/apt/sources.list et /etc/apt/sources.list.d/*.list pour remplacer stretch par buster.

# cat /etc/apt/sources.list
deb http://mirror.evolix.org/debian buster main
deb http://mirror.evolix.org/debian/ buster-updates main
deb http://security.debian.org/debian-security buster/updates main

# cat /etc/apt/sources.list.d/evolix_public.list
deb http://pub.evolix.net/ buster/
# sed -i 's/stretch/buster/g' /etc/apt/sources.list /etc/apt/sources.list.d/*.list

Si il y a des backports… les désactiver car en général ils ne sont plus nécessaires ! (si vraiment ils doivent être conservés, à mettre dans /etc/apt/preferences.d/0-backports-defaults et s’assurer d’un pinning correct)

Puis mettre à jour le cache APT avec la commande :

# apt update

Commencer par télécharger l’ensemble des paquets qui devront être installés (afin de limiter le temps effectif d’installation).

# apt dist-upgrade --download-only

Faire ensuite une mise à niveau “simple”, pour appliquer les mises à jour triviales :

# apt upgrade

Attention, si MySQL/MariaDB est installé, il faut stopper les instances supplémentaires car non gérées lors de la mise à jour (et cela va casser avec There is a MySQL server running, but we failed in our attempts to stop it) :

# mysqld_multi stop

Ensuite, appliquer les mises à jour non triviales (nécessitant des changements de paquets dépendants, des suppressions…) afin d’avoir un œil plus précis sur ce qui sera fait, avant de valider :

# apt dist-upgrade

Puis lancer le nettoyage des vieux packages en lisant attentivement la liste… en cas de doute, réinstaller le paquet !

# apt autoremove

Enfin, il faut redémarrer sur le nouveau noyau Linux installé :

# reboot