Login Logout

HowtoPostgreSQL/Utilisation

Utilisation PostgreSQL

Connexion

On peut maintenant “utiliser” notre base de données avec le client en ligne PostgreSQL en ligne de commande :

$ psql base login
ma_base=>

Voici quelques commandes de base :

\l = liste des bases
\d = liste des tables
\q = quitter
\h = aide
SELECT version(); = version PostgreSQL
SELECT current_date; = date actuelle
\i fichier.sql = lit les instructions du fichier fichier.sql
\d table = décrit une table (comme DESCRIBE avec MySQL)

Pour changer de base de données :

=> \c base;

Création de table

Voici les différents types de données pour les champs d’une table :

char(n)
varchar(n)
int
real
double precision
date
time
timestamp
interval

Remarque : on peut aussi définir ses propres types de données

La syntaxe classique pour créer/supprimer une table :

=> CREATE TABLE ma_table (col1 type, […], coln type);
=> DROP TABLE ma_table;

Pour la forme un petit exemple tiré de la doc de PostgreSQL :

=> CREATE TABLE weather (
    city            varchar(80),
    temp_lo         int,           -- low temperature
    temp_hi         int,           -- high temperature
    prcp            real,          -- precipitation
    date            date
);

Note : deux tirets -- introduisent des commentaires.

Pour mettre à jour des tables :

=> ALTER TABLE evosondage_admin ADD cycle varchar(25);
=> ALTER TABLE evosondage_admin ALTER column cycle SET not null;
=> ALTER TABLE evosondage_admin DROP column annee;

Insertion de données

Insertion de tous les champs d’une table :

=> INSERT INTO weather VALUES ('San Francisco', 46, 50, 0.25, '1994-11-27');

Insertion en précisant les champs :

=> INSERT INTO weather (city, temp_lo, temp_hi, prcp, date)
    VALUES ('San Francisco', 43, 57, 0.0, '1994-11-29');

Insertion à partir d’un fichier externe :

=> COPY weather FROM '/home/user/weather.txt';

Note : voir http://www.postgresql.org/docs/current/interactive/sql-copy.html

Gestion des indexes

=> CREATE INDEX mytable_idx1 ON mytable(col1);
=> REINDEX TABLE mytable;
=> DROP INDEX mytable_idx1;

Pour réindexer une base de données complète :

$ psql mydb
=> REINDEX DATABASE mydb;

Extraction de données

Rien ne vaut des exemples :

=> SELECT * FROM weather;
=> SELECT city, (temp_hi+temp_lo)/2 AS temp_avg, date FROM weather;
=> SELECT * FROM weatherWHERE city = 'San Francisco' AND prcp > 0.0;
=> SELECT DISTINCT city FROM weather ORDER BY city;

Avec des jointures :

=> SELECT * FROM weather, cities WHERE city = name;
=> SELECT weather.city, weather.temp_lo, cities.location FROM weather, cities WHERE cities.name = weather.city;
=> SELECT * FROM weather INNER JOIN cities ON (weather.city = cities.name);
=> SELECT * FROM weather LEFT OUTER JOIN cities ON (weather.city = cities.name);
=> SELECT * FROM weather w, cities c WHERE w.city = c.name;

Avec des fonctions (Aggregate Functions) :

=> SELECT max(temp_lo) FROM weather;

Attention, les “Aggregate Functions” ne peuvent être utilisées dans la clause WHERE. Ainsi la requête suivante est fausse :

=> SELECT city FROM weather WHERE temp_lo = max(temp_lo);

On devra donc faire :

=> SELECT city FROM weather WHERE temp_lo = (SELECT max(temp_lo) FROM weather);

On pourra bien sûr utilise GROUP BY…, HAVING…, etc.

Pour envoyer le résultat dans un fichier :

=> SELECT * FROM weather WHERE temp_lo=10 \g '/tmp/output'

Mise à jour des données

Toujours avec un exemple :

=> UPDATE weather SET temp_hi = temp_hi - 2, temp_lo = temp_lo - 2 WHERE date > '1994-11-28';

Suppression des données

Encore avec un exemple :

=> DELETE FROM weather WHERE city = 'Hayward';

Pour effacer toutes les données d’une table :

=> DELETE FROM weather;

Schémas

Par défaut, PostgreSQL utilise le schéma public mais il est possible d’utiliser d’autres schémas.

  • Créer un nouveau schéma :
=> CREATE SCHEMA foo;
  • Lister les schémas d’une base :
=> \dn
  • Lister les tables/indexes dans un schéma :
=> \dt foo.
=> \di foo.

Développement

Voir https://masteringpostgresql.com/