Login Logout

Howto Munin

Installation

Debian

# apt install munin

OpenBSD

# pkg_add munin-node munin-server

Fonctionnement

Munin a une architecture 1 master - n nodes.

Le cron /etc/cron.d/munin s’exécute toutes les 5 minutes sur le master. Il interroge les nodes listés dans /etc/munin/munin.conf (par défaut uniquement localhost.localdomain) sur leur port 4949 et récupère les données d’état du node. Les nodes ne stockent aucune donnée.

Puis, il met à jour ses fichiers de données RRD stockés dans /var/lib/munin, et génère des graphiques (images PNG).

Les graphiques PNG sont stockés dans /var/cache/munin et sont affichés dans des pages HTML, également générées.

Le node peut être sur la même machine que le master, dans ce cas l’installation est purement locale.

Note : D’un point de vue réseau, ce sont les nodes qui ont le statut de serveur et le master qui se connecte en client sur leur port 4949.

Fichiers RRD

Les fichiers RRD sont les données les plus importantes car ils stockent toutes les valeurs passées.

À chaque plugin est associé un ou plusieurs fichiers RRD.

$ ls *load-*
localhost.localdomain-load-load-g.rrd
$ ls *cpu-*
localhost.localdomain-cpu-idle-d.rrd localhost.localdomain-cpu-iowait-d.rrd localhost.localdomain-cpu-irq-d.rrd localhost.localdomain-cpu-nice-d.rrd
localhost.localdomain-cpu-softirq-d.rrd localhost.localdomain-cpu-steal-d.rrd localhost.localdomain-cpu-system-d.rrd localhost.localdomain-cpu-user-d.rrd

Si vous n’avez que les fichiers RRD (cas d’une sauvegarde par exemple), vous pouvez recréer des graphes via rrdtool. Voici un exemple pour tracer un graphe de load sur un intervalle passé :

$ rrdtool graph foo.png -a PNG --start -15d --end -4d --width 800 --height 800 'DEF:load=localhost.localdomain-load-load-g.rrd:42:AVERAGE' 'LINE1:load#ff0000:Load' -l 0 -u 1

Configuration

Configurer le master

Le fichier /etc/munin/munin.conf permet de configurer le master.

Par défaut les graphiques sont générés dans /var/cache/munin/www. On peut soit le changer, soit faire un lien symbolique dans /var/www.

Pour changer le nom d’hôte :

[monserveur.mondomaine.com]
    address 127.0.0.1
    use_node_name yes

Ajouter un node

Sur le node :

Le fichier /etc/munin/munin-node.conf permet de configurer un node.

D’abord, il faut autoriser l’IP du master à ce connecter dans /etc/munin/munin-node.conf. Par défaut, on a seulement l’IP locale 127.0.0.1 :

allow ^127\.0\.0\.1$
allow ^X\.Y\.Z\.W$       # <-- IP du master

Attention, la directive allow n’accepte que des regex !

Puis, redémarrer le service munin-node :

# systemctl restart munin-node

Dans le firewall du node, il faut ajouter l’IP du master sur le port 4949 en entrée :

/sbin/iptables -A INPUT -p tcp --dport 4949 -s X.Y.Z.W -j ACCEPT       # <-- IP du master

Sur le master :

Ajouter les directives suivantes à la configuration du master :

# vim /etc/munin/munin.conf
[client.foo.com]         # <-- nom du node dans Munin
    address A.B.C.D      # <-- IP du node
    use_node_name yes

Il n’y a pas de service à redémarrer. Il faut attendre 5 minutes ou lancer le cron manuellement en tant qu’utilisateur munin :

sudo -u munin -- /usr/bin/munin-cron

Dans le firewall du master, il faut ouvrir le port 4949 en sortie :

/sbin/iptables -A INPUT -p tcp --sport 4949 --dport 1024:65535 -m state --state ESTABLISHED,RELATED -j ACCEPT

Configuration sous OpenBSD

Sous OpenBSD, le cron n’est pas installé par défaut et il faut l’ajouter manuellement :

# crontab -l -u _munin
*/5 * * * * /usr/local/bin/munin-cron > /dev/null

Après l’avoir ajouté, le lancer une première fois manuellement pour s’assurer que c’est fonctionnel :

# doas -u _munin /usr/local/bin/munin-cron

Attention, aucun plugin n’est installé par défaut. Voir #ajouter-un-plugin

Activer et démarrer ensuite munin_node :

# rcctl enable munin_node
# rcctl start munin_node

Intégration avec un serveur web

Munin 2 permet de zoomer sur les graphiques.

Pour que cela fonctionne il faut faire tourner un démon FastCGI et le script munin-cgi-graph.

Intégration avec Nginx

Adapter les droits de /var/log/munin/munin-cgi et vérifier s’il y a des fichiers manquants pour les zoom :

touch /var/log/munin/munin-cgi-graph.log
chown www-data:munin /var/log/munin/munin-cgi-*
chmod 660 /var/log/munin/munin-cgi-*

De même pour /etc/logrotate.d/munin, section /var/log/munin/munin-cgi-graph.log :

create 660 www-data munin

Installer les dépendances pour démarrer le démon :

apt install libcgi-fast-perl spawn-fcgi

Créer une unité systemd pour gérer le démon :

tee > /etc/systemd/system/spawn-fcgi-munin-graph.service << 'eof'
[Unit]
Description=Munin zoom for nginx.
After=network.target

[Service]
ExecStart=/usr/bin/spawn-fcgi -s /var/run/munin/spawn-fcgi-munin-graph.sock -U www-data -u munin -g munin /usr/lib/munin/cgi/munin-cgi-graph
Type=forking

[Install]
WantedBy=default.target
eof

Puis on charge l’unité pour la démarrer par la suite :

systemctl daemon-reload
systemctl start spawn-fcgi-munin-graph

Pour vérifier si le démon tourne :

systemctl status spawn-fcgi-munin-graph
lsof /var/run/munin/spawn-fcgi-munin-graph.sock

Si spawn-fcgi ne démarre pas mais renvoie spawn-fcgi: child exited with: 2, il se peut que ce soit car le paquet libcgi-fast-perl manque.

Enfin dans le vhost concerné d’Nginx, ajoutez-ceci :

location /munin/ {
    alias /var/cache/munin/www/;
}

location ^~ /munin-cgi/munin-cgi-graph/ {
    fastcgi_split_path_info ^(/munin-cgi/munin-cgi-graph)(.*);
    fastcgi_param PATH_INFO $fastcgi_path_info;
    fastcgi_pass unix:/var/run/munin/spawn-fcgi-munin-graph.sock;
    include fastcgi_params;
}

Intégration avec Apache

Installer libapache2-mod-fcgid (attention apt redémarre Apache !), puis ajouter au vhost :

# Munin. We need to set Directory directive as Alias take precedence.
Alias /munin /var/cache/munin/www
<Directory /var/cache/munin/>
    Require all denied
    Include /etc/apache2/ipaddr_whitelist.conf
</Directory>
# Munin cgi
# Ensure we can run (fast)cgi scripts
ScriptAlias /munin-cgi/munin-cgi-graph /usr/lib/munin/cgi/munin-cgi-graph
<Location /munin-cgi/munin-cgi-graph>
    Options +ExecCGI
    <IfModule mod_fcgid.c>
        SetHandler fcgid-script
    </IfModule>
    <IfModule mod_fastcgi.c>
        SetHandler fastcgi-script
    </IfModule>
    <IfModule !mod_fastcgi.c>
        <IfModule !mod_fcgid.c>
            SetHandler cgi-script
        </IfModule>
    </IfModule>
    Require all granted
</Location>

Si on a une erreur de cette forme dans les logs d’erreur :

<h1>Software error:</h1>
<pre>Can't open /var/log/munin/munin-cgi-graph.log (Permission denied) at /usr/share/perl5/Log/Log4perl/Appender/File.pm line 151.
</pre>

Il peut être nécessaire de créer le fichier /var/log/munin/munin-cgi-graph.log comme pour Nginx.

touch /var/log/munin/munin-cgi-graph.log
chown www-data:munin /var/log/munin/munin-cgi-*
chmod 660 /var/log/munin/munin-cgi-*
vi /etc/logrotate.d/munin

Notifications

Munin est capable d’envoyer des mails quand un plugin atteint son seuil de warning ou critical. Toute la configuration se fait dans munin.conf, on indique un mail de contact, et éventuellement on ajuste les seuils (ou on les définit) d’un ou plusieurs plugins.

Exemple :

contact.someuser.command mail -s "Munin notification" foo@example.com

[example.foo.bar]
    address 127.0.0.1
    use_node_name yes
    postfix_mailqueue.deferred.critical 200

On peut aussi configurer les seuils de warning ou critical dans le fichier de configuration /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node, voici un exemple de seuils sur le check du retard sur la réplication mysql :

[mysql*]
user root
env.mysqlopts --defaults-file=/root/.my.cnf
env.mysqluser root
env.mysqlconnection DBI:mysql:mysql;mysql_read_default_file=/root/.my.cnf
env.seconds_behind_master_warning 120
env.seconds_behind_master_critical 800

Plugins

Les plugins sont stockés dans /usr/share/munin/plugins.

Les plugins activés sont mis en place via un lien symbolique dans /etc/munin/plugins/.

Exemple :

$ ls -lha /etc/munin/plugins/
[…]
lrwxrwxrwx 1 root root   40  3 juin  10:31 apache_accesses -> /usr/share/munin/plugins/apache_accesses
[…]

Ajouter un plugin

Pour ajouter un plugin à grapher il suffit de mettre en place un lien symbolique. Il faut ensuite redémarrer munin-node : /etc/init.d/munin-node restart

Munin peut suggérer des configurations selon ce qui est installé sur le serveur avec la commande munin-node-configure --shell

Tester un plugin

$ munin-run -d <plugin>  #présent dans /etc/munin/plugins/

Il peut être utile, et recommandé de tester le plugin avant de le mettre en place, pour cela il faut utiliser l’outil munin-run --debug nom_du_plugin.

Exemple :

$ munin-run --debug swap
# Processing plugin configuration from /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node
# Set /rgid/ruid/egid/euid/ to /111/65534/111 111 /65534/
# Setting up environment
# About to run '/etc/munin/plugins/swap'
swap_in.value 19
swap_out.value 53

Configurer le user/group d’un plugin

Selon les besoins, il peut être utile d’exécuter un plugin avec un utilisateur et un groupe particuliers. Pour cela il faut éditer le fichier /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node et changer le user/group.

Exemple :

[munin_stats]
user munin
group munin

Utiliser plusieurs fois un plugin

Il est possible d’utiliser plusieurs fois un même plugin mais avec des paramètres différents. C’est très utile pour le plugin MySQL par exemple.

/etc/munin/plugins# for type in bytes queries slowqueries threads; do for instance in 3307 3309; do ln -s /usr/share/munin/plugins/mysql_${type} mysql_${instance}_${type}; done; done
/etc/munin/plugins# ls -lha mysql_330*
lrwxrwxrwx 1 root root 36 Jul 22 11:23 mysql_3307_bytes -> /usr/share/munin/plugins/mysql_bytes
lrwxrwxrwx 1 root root 38 Jul 22 11:23 mysql_3307_queries -> /usr/share/munin/plugins/mysql_queries
lrwxrwxrwx 1 root root 42 Jul 22 11:23 mysql_3307_slowqueries -> /usr/share/munin/plugins/mysql_slowqueries
lrwxrwxrwx 1 root root 38 Jul 22 11:23 mysql_3307_threads -> /usr/share/munin/plugins/mysql_threads
lrwxrwxrwx 1 root root 36 Jul 22 11:23 mysql_3309_bytes -> /usr/share/munin/plugins/mysql_bytes
lrwxrwxrwx 1 root root 38 Jul 22 11:23 mysql_3309_queries -> /usr/share/munin/plugins/mysql_queries
lrwxrwxrwx 1 root root 42 Jul 22 11:23 mysql_3309_slowqueries -> /usr/share/munin/plugins/mysql_slowqueries
lrwxrwxrwx 1 root root 38 Jul 22 11:23 mysql_3309_threads -> /usr/share/munin/plugins/mysql_threads

Puis dans le fichier /etc/munin/plugin-conf.d/mysql_multi :

[mysql_3307_*]
user root
env.mysqlopts --defaults-extra-file=/root/.my.cnf -h127.0.0.1 -P3307

[mysql_3309_*]
user root
env.mysqlopts --defaults-extra-file=/root/.my.cnf -h127.0.0.1 -P3309

Le plugin postgresql

Installer libdbd-pg-perl

# aptitude install libdbd-pg-perl

Linker les plugins généraux :

ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_bgwriter /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_checkpoints /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_connections_db /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_users /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_xlog /etc/munin/plugins/

Pour les plugins wildcard finissant par _ ajoutez ALL pour monitorer toutes les BDD :

ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_cache_ /etc/munin/plugins/postgres_cache_ALL
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_connections_ /etc/munin/plugins/postgres_connections_ALL
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_locks_ /etc/munin/plugins/postgres_locks_ALL
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_querylength_ /etc/munin/plugins/postgres_querylength_ALL
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_size_ /etc/munin/plugins/postgres_size_ALL
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_transactions_ /etc/munin/plugins/postgres_transactions_ALL

sauf les suivants qui ne peuvent analyser qu’une seule base de données :

ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_scans_ /etc/munin/plugins/postgres_scans_NOMBDD
ln -s /usr/share/munin/plugins/postgres_tuples_ /etc/munin/plugins/postgres_tuples_NOMBDD

Attention avec Squeeze LTS, la version du serveur contient lts (ex: PostgreSQL 8.4.22lts5) et le plugin ne fonctionne plus. Il faut modifier le fichier /usr/share/perl5/Munin/Plugin/Pgsql.pm et remplacer la ligne :

unless ($v =~ /^PostgreSQL (\d+)\.(\d+)\.(\d+) on/);

par :

unless ($v =~ /^PostgreSQL (\d+)\.(\d+)\.(\d+)lts(\d) on/);

Le plugin dnsresponsetime

Il faut éditer le fichier /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node et ajouter la section du plugin pour spécifier un nom à résoudre et un ou des serveurs DNS :

[dnsresponsetime]
env.queries evolix.fr@ns2.evolix.net evolix.fr@romario.evolix.net

Le plugin bind_rndc

Ajouter les lignes suivante dans /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node :

[bind9_rndc]
user root
env.querystats /var/chroot-bind/var/cache/bind/named.stats

Assurez-vous d’avoir configuré le fichier named.stats, voir [HowtoBind#Graphsdesstatsviarndc].

Le plugin bind

Assurez-vous d’avoir configurer un « channel de log » pour les requêtes DNS. Cf. [HowtoBind#Graphsdesacc%C3%A8sviaunfichierdelog].

Ajouter les lignes suivante dans /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node

[bind9]
user root
env.logfile /var/chroot-bind/var/log/queries.log

Attention au chemin si bind est chrooté !

Un bug nécessite de créer le fichier des infos munin à la main…

# cd /var/lib/munin/plugin-state/
# touch bind9.state
# chown munin:munin bind9.state
# chmod 664 bind9.state

Le plugin tomcat

# ln -s /usr/share/munin/plugins/tomcat_ tomcat_jvm
# ln -s /usr/share/munin/plugins/tomcat_ tomcat_threads
# ln -s /usr/share/munin/plugins/tomcat_ tomcat_volume
# ln -s /usr/share/munin/plugins/tomcat_ tomcat_access
# ln -s /usr/share/munin/plugins/tomcat_ tomcat_avgtime
# ln -s /usr/share/munin/plugins/tomcat_ tomcat_maxtime
[tomcat_*]
env.host 127.0.0.1
env.port 8080
env.request /manager/status?XML=true
env.user admin
env.password mon_pass
env.timeout 30

Le plugin squid

ln -s /usr/share/munin/plugins/squid_cache /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/squid_icp /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/squid_objectsize /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/squid_requests /etc/munin/plugins/
ln -s /usr/share/munin/plugins/squid_traffic /etc/munin/plugins/

Ajuster le port si nécessaire :

[squid*]
env.squidhost 127.0.0.1
env.squidport 80

S’assurer que les directives suivantes sont bien présentes dans /etc/squid3/squid.conf :

# munin
acl manager proto cache_object
<http_access> allow manager localhost
<http_access> deny manager

Vérification :

squidclient -p 80 cache_object://127.0.0.1/storedir
squidclient -p 80 cache_object://127.0.0.1/server_list
squidclient -p 80 cache_object://127.0.0.1/info
squidclient -p 80 cache_object://127.0.0.1/counters

Troubleshooting

Souci de droits sur les images

Si munin n’affiche pas les images, c’est peut-être un souci de droits. Vérifier les droits dans /var/cache/munin/www/*/*/. Si les .png sont en 600, faire ceci :

# echo "umask 022" >> /etc/default/cron
# /etc/init.d/cron restart
# chmod 644 /var/cache/munin/www/*/*/*.png

On peut lancer la generation des graphs à la main pour avoir des informations plus précises :

su - munin --shell=/bin/bash
/usr/share/munin/munin-update --debug

Problème de graph, munin ne graphe plus

Vérifier la conf du plugin qui ne graphe pas, dans /etc/munin/plugin-conf.d/munin-node

Il faut regarder si la variable env.url a bien le nom du serveur en question et pas 127.0.0.1. Par exemple avec le plugin apache :

[apache_*]
env.url   http://nomduserveur.evolix.net:%d/server-status-XXXXX?auto
env.ports 8080

On peut aussi vérifier que la requête vers l’url fonctionne en faisant un GET vers l’url:

GET http://nomduserveur.evolix.net:8080/server-status-XXXXX?auto

Regarder dans la doc

# munindoc <plugin>

 Il manque /home dans le plugin df

Attention, le plugin df est différent du plugin diskstats.

mkdir -p /etc/systemd/system/munin-node.service.d
printf '[Service]\nProtectHome=read-only\n' | tee -a /etc/systemd/system/munin-node.service.d/override.conf
systemctl daemon-reload
systemctl restart munin-node.service

Puis attendre la prochaine exécution du cron ou la lancer soi-même :sudo -u munin /usr/bin/munin-cron.

On peut remplacer les commandes mkdir et printf | tee par systemctl edit munin-node.service.

Le titre des graphiques est absent

Note : correction à faire sur le master.

A la ligne 12, il faut remplacer <tr><td> dans /etc/munin/templates/munin-nodeview.tmpl par :

<tr><td><TMPL_VAR ESCAPE="HTML" NAME="NAME"></td></tr><tr><td>

Pour voir la correction sans attendre la régénération automatique, lancer :

$ sudo -u munin munin-cron